la fin d’une époque


821835-softimage-entre-imaginaire-collectif-quebecois

Softimage est entré dans l’imaginaire collectif québécois en 1994 quand le fondateur Daniel Langlois a vendu son entreprise à Microsoft pour environ 130 millions US.
PHOTO ROBERT MAILLOUX, ARCHIVES LA PRESSE

Dernière version de Softimage: «la fin d’une époque» — La Presse

L’un des plus forts symboles de succès de l’industrie québécoise des technologies, Softimage, n’existera plus. L’entreprise américaine Autodesk, qui en est maintenant propriétaire, a annoncé que la prochaine version du logiciel Softimage, qui doit paraître le 14 avril, sera la dernière.

4 thoughts on “la fin d’une époque

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s